fr
fr

Cycle Brocher : Conférence de Valentine Gourinat

Introduction :

Du Cyborg à l’Homme réparable | Un regard éthique

«A 20 ans, je m’intéressais au cyborg, je suis devenue presque une militante anti-cyborg aujourd’hui»

Bijoux de haute technologie, les prothèses du futur laissent entrevoir le dépassement des limites du corps humain. Mais ces promesses, réservées aux riches, nous éloignent de la réalité des personnes amputées…

Cette conférence proposera une réflexion sur l’imaginaire de la réparation des corps par le biais des nouvelles technologies. S’appuyant sur les expériences vécues de personnes amputées, il s’agira de mettre à l’épreuve du quotidien les possibilités et surtout les limites des prothèses. En comparant les discours médiatiques et scientifiques et en s’appuyant sur les retours des patients et des soignants, nous verrons où se situent les divergences et décalages entre l’imaginaire et le réel et comment l’éthique du soin peut aider à surmonter ces malentendus et limites.

A l’heure ou 50% des appareillages ne sont que esthétiques, quelle place laissons-nous à la fonction des organes que nous perdons ?

A 32 ans, Valentine Gourinat s’intéresse aux prothèses à l’heure des biotechnologies et à l’intégration des personnes handicapées dans la société. Elle est Titulaire de trois masters – philosophie, sociologie et éthique –, Docteure en Sciences de l’information et de la communication (Université de Strasbourg) et en Sciences de la vie (Université de Lausanne). Ses recherchent portent sur le monde de l’amputation et de l’appareillage prothétique, dans une perspective éthique.

Elle est actuellement chercheuse associée à l’Université de Strasbourg dans un centre CNRS et est l’auteure de l’ouvrage “Corps meurtris, beaux, subversifs” (PUN – Co-dirigé)

Prix d’inscription et de participation : Free

Conférence limitée au 100 premiers inscrits.


Partager cet événement
Détails de l'événement